NOUVELLES

Mondiaux-2013 - super-G: Ted Ligety surprend Aksel Lund Svindal

06/02/2013 10:50 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

L'Américain Ted Ligety s'est paré d'or mercredi à Schladming (Autriche), remportant le super-G des Mondiaux-2013 devant le surprenant français Gauthier de Tessières et le Norvégien Aksel Lund Svindal, pourtant favori de l'épreuve.

Sur un tracé technique et sur une piste plus favorable aux premiers dossards, l'Américain de 28 ans a décroché son deuxième titre mondial après l'or en slalom géant dans la station allemande de Garmisch-Partenkirschen en 2011.

"Je savais que je pouvais réaliser une bonne course, car mes super-G cette saison n'étaient pas si mauvais. De là à remporter la course, c'était quand même une surprise", a indiqué le natif de Salt Lake City (Utah).

"C'était une course compliquée, car il a beaucoup neigé et plu ces derniers temps. La neige n'était pas excellente", regrettait-il toutefois.

Ligety a dédié son titre à sa compatriote, Lindsey Vonn, victime d'une grave chute la veille lors du super-G féminin.

"C'était une chute brutale et dure à voir à la télévision. Mais bon, je suis sûre qu'elle reviendra en forme l'année prochaine", a-t-il ajouté.

Sur la plus haute match du podium, on s'attendait plutôt à retrouver le Norvégien Aksel Lund Svindal, qui dominait la discipline depuis le début de la saison avec trois victoires et une deuxième place en quatre courses cet hiver.

"C'est un peu incroyable, troisième c'est le plus mauvais résultat depuis le début de ma saison, mais sur un jour comme aujourd'hui, je suis vraiment très satisfait de ma course", avouait Svindal à l'arrivée.

"Ted a fait une course incroyable. Avec le (dossard) N.10, et avec la façon dont il a skié, il a vraiment mérité son titre", reconnaissait sportivement le Norvégien.

Le Français Gauthier de Tessières, 31 ans et jusqu'à présent un seul podium en Coupe du monde (3e d'un géant en 2008), est venu s'intercaler entre Ligety (trois podiums aux Mondiaux) et Svindal (sept podiums en Championnats du monde), "deux super légendes", pour reprendre les termes du nouveau vice-champion du monde.

"Depuis la reconnaissance, j'y ai cru. Je me suis dit que c'est un tracé qui pouvait me convenir. Je savais que le dossard allait peut-être me donner ce petit plus sur les autres", expliquait le Français, qui a profité du forfait de Johan Clarey, blessé samedi , pour gagner sa place.

La Wunderteam autrichienne, après deux courses pour ses Mondiaux-2013 à domicile, n'a toujours pas décroché de podium. Hannes Reichelt est resté au pied de la "boîte", à 55/100e de seconde de Ligety.

Les Italiens, que l'on attendait aux avant-postes en vitesse, sont passés à côté de leur super-G, le tenant de titre Christof Innerhofer se contentant de la 7e place.

tba/ep/gv

PLUS:afp