NOUVELLES

Mondial-2018 - soupçon d'escroquerie dans la construction d'un stade

06/02/2013 08:41 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

La Russie a ouvert une enquête mercredi sur une escroquerie présumée de 12,5 millions d'euros dans la construction du nouveau stade du Zenit Saint-Pétersbourg, qui accueillera des matches de la Coupe du monde de football en 2018.

Une société chargée de la construction de la nouvelle enceinte a conclu en 2007-2008 des accords avec des entrepreneurs, dans lesquels le coût du stade a été "surévalué de plus de 500 millions de roubles" (12,5 millions d'euros), a précisé le comité d'enquête dans un communiqué.

La construction du stade, qui devrait ressembler à un vaisseau spatial, a débuté en 2007.

La capacité du stade a été augmentée de 62.000 à 68.000 places pour correspondre aux normes de la Fédération internationale de football (FIFA), afin d'accueillir notamment une demi-finale du Mondial-2018.

La construction du stade a pris du retard en raison de modifications réclamées à plusieurs reprises par le géant gazier Gazprom, propriétaire du Zenit Saint-Pétersbourg, selon des médias russes.

mak-bfi/lpt/gv

PLUS:afp