NOUVELLES

Manipulation du Libor : pénalités de plus de 600 M$ pour la RBS

06/02/2013 11:03 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

Les responsables américains et britanniques ont imposé une amende de 610 millions de dollars américains à la Royal Bank of Scotland (RBS) pour son rôle dans la manipulation d'un important taux d'intérêt.

La RBS est la troisième banque à être éclaboussée par l'affaire du LIBOR, un taux de référence qui influence le prix des emprunts pour les entreprises, les institutions financières, les gouvernements et les consommateurs.

La Commodity Futures Trading Commission des États-Unis affirme que la RBS a soumis de fausses données concernant les taux d'intérêt, de manière à gonfler le rendement de ses investissements.

La RBS a écopé d'une amende de 460 millions de dollars, tandis qu'une amende de 150 millions était infligée à un de ses filiales.

Associated Press

PLUS: