NOUVELLES

L'opposition syrienne songe à ouvrir des représentations aux Etats-Unis

06/02/2013 04:16 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

L'opposition syrienne envisage d'avoir une représentation permanente à Washington et à New York sans pour autant se substituer au réseau diplomatique officiel, une initiative soutenue par les Etats-Unis, a indiqué mercredi la porte-parole de la diplomatie américaine.

"Nous sommes en pourparlers avec la Coalition nationale (de l'opposition) syrienne pour l'ouverture d'un bureau à Washington", a affirmé la porte-parole de la diplomatie américaine, Victoria Nuland. "Nous soutenons également l'ouverture d'un bureau à New York", a-t-elle ajouté.

Elle a également confirmé que la Coalition avait nommé l'Américano-syrien, Najib Ghadbian, un professeur de sciences politiques à l'université de l'Arkansas (sud), comme son représentant aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis avaient reconnu en décembre cette Coalition comme "représentante légitime du peuple syrien".

Le chef de la Coalition, Ahmed Moaz al-Khatib, s'est dit prêt la semaine dernière à entamer "des discussions directes avec des représentants du régime syrien au Caire, en Tunisie ou à Istanbul", tout en posant des conditions, dont la principale est la libération des "160.000 détenus" par le régime.

jkb/rap/are

PLUS:afp