Manti Te'o et Lance Armstrong en tête du top 10 des sportifs les plus détestés des Américains

Publication: Mis à jour:
MANTI TEO
AP

Lance Armstrong est le sportif le plus détesté des Américains, à égalité avec un joueur de football américain universitaire, indiquait mercredi le magazine Forbes sur son site internet.

L'ancien cycliste américain, qui a récemment reconnu s'être dopé pour gagner les sept Tours de France dont il a été déchu en octobre, a une cote de popularité de 15% auprès du public, selon une enquête d'opinion.

D'après Forbes, Armstrong a réussi à maintenir une image décente aux Etats-Unis durant ces derniers mois malgré la perte de ses titres et sa suspension à vie pour dopage à l'issue d'une enquête de l'Agence américaine antidopage (Usada) mais ses aveux télévisés, mi-janvier devant la caméra d'Oprah Winfrey, l'ont desservi, car il n'est pas apparu sincère pour le public.

"L'interview avec Oprah l'a desservi, il est apparu pompeux, arrogant et sans scrupules", a indiqué Stephen Master, un des responsables de la société Nielsen, qui a effectué le sondage, cité par Forbes.

Selon ABC News, Armstrong est au centre d'une enquête fédérale américaine pour obstruction à la justice, subornation de témoins et intimidation.

La société d'assurances SCA Promotions pourrait déposer plainte en justice mercredi contre l'Américain de 41 ans pour se faire rembourser plusieurs millions de dollars de primes versées après ses victoires au Tour de France.

Seul Manti Te'o est aussi impopulaire qu'Armstrong en ce moment aux Etats-Unis parmi les sportifs.

Te'o, un des meilleurs joueurs de la saison en football américain universitaire, est empêtré dans une histoire abracadabrantesque: il a été leurré pendant des mois par une "petite amie" rencontrée sur internet, prétendument décédée en octobre, une semaine après la mort (réelle) de sa grand-mère, alors qu'il enchaînait les exploits sur les terrains.

Son histoire a bouleversé l'Amérique. Il s'agissait en fait d'un canular monté par un jeune homme amoureux de Te'o mais ce dernier, qui avait affirmé dans la presse avoir rencontré la prétendue jeune femme, a continué d'évoquer la mémoire de sa "petite amie" après avoir appris la vérité sur sa non existence en décembre, jusqu'à ce qu'un média américain révèle toute l'affaire en janvier.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Top 10 des athlètes les plus détestés par les Américains
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction