NOUVELLES

Iran: le procureur soupçonné de la mort de Zahra Kazemi a été libéré

06/02/2013 12:38 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

TÉHÉRAN, Iran - Un proche du président iranien a été libéré de prison quelques heures après avoir été incarcéré pour son rôle présumé dans la torture et la mort de plusieurs manifestants, rapporte l'agence de presse officielle iranienne.

L'ancien procureur général de Téhéran, Saeed Mortazavi, est notamment soupçonné d'être responsable de la mort de la photojournaliste montréalaise Zahra Kazemi, détenue et torturée à mort en Iran en 2003.

L'agence de presse IRNA, qui cite un responsable non identifié, affirme que Saeed Mortazavi a été libéré.

L'homme est au coeur d'une querelle entre le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, et ses rivaux conservateurs au Parlement, à l'approche de l'élection présidentielle de juin.

Une enquête menée par le Parlement iranien il y a deux ans avait trouvé Saeed Mortazavi coupable de la torture à mort d'au moins trois manifestants antigouvernementaux en prison en 2009.

Zahra Kazemi avait été battue, violée et tuée après avoir été arrêtée alors qu'elle photographiait les femmes des détenus à l'extérieur de la prison d'Evin, à Téhéran.

PLUS:pc