NOUVELLES

F1: la Russie n'a plus de pilote, mais encore une écurie et bientôt un GP

06/02/2013 08:13 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

La Russie n'a plus de pilote de Formule 1, Vitaly Petrov ayant perdu sa place chez Caterham, mais elle a encore une écurie, la modeste Marussia, et bientôt un Grand Prix, plus que jamais prévu et annoncé pour octobre 2014 du côté de Sotchi.

Elle a aussi un président, Vladimir Poutine, qui fait souvent la promotion de la F1 et du circuit flambant neuf qui accueillera le premier GP de Russie, au bord de la mer Noire, sur le site olympique où se seront déroulés, quelques mois plus tôt, les Jeux d'hiver 2014.

- Le premier Grand Prix de Russie, à Sotchi

"Je suis heureux de pouvoir dire que notre projet avance", a dit Poutine lundi à Bernie Ecclestone, le patron de Formula One Management (FOM), lors d'une visite du grand argentier de la F1 sur le site. "Sur les six kilomètres du circuit, plus de trois ont déjà été asphaltés. C'est vrai que ce n'est pas la dernière couche, mais ça montre que le travail va dans la bonne direction", a ajouté le président russe. "Comme prévu, je pense que nous pourrons faire la première course en octobre 2014", a aussi dit Poutine à Ecclestone. Le premier accord entre la Russie et la FOM a été validé en 2010, portant sur une course de F1 chaque saison entre 2014 et 2020, et cela grâce à une infrastructure construite pour les Jeux et quelques portions de route, comme pour un circuit en ville. D'après le Kremlin, Ecclestone a été "très impressionné" par le chantier et a même dit que "certains pays auraient honte en voyant de tels résultats", en faisant allusion au Brésil, pays-hôte de la prochaine Coupe du monde de football 2014 et des prochains Jeux d'été en 2016.

- Marussia F1, Petit Poucet de la F1 en 2013

Maintenant qu'HRT a disparu de la feuille des engagés, Marussia se retrouve avec la mission d'éviter la dernière ligne de la grille de départ, pour que l'aventure en F1 continue à amuser son actionnaire principal, le riche Nikolai Fomenko. L'ex-ami et associé de Richard Branson (Virgin), qui aurait oublié de payer des factures, a aussi créé une marque de coupés GT dont peu d'exemplaires ont été commercialisés, même à Monaco. La composition de l'équipe 2013, avec deux débutants absolus en F1, le Britannique Max Chilton, 21 ans, et le Brésilien Luis Razia, 23 ans, incite à penser que cette année va être difficile pour l'écurie russe, et pas seulement à cause de la crise économique. Quant à savoir si elle survivra jusqu'au premier GP de Russie, en 2014, c'est l'une des questions de 2013.

- Vitaly Petrov, trois saisons et puis s'en va...

La "roquette de Vyborg", sa ville natale, a quitté la F1 fin 2012 sur une 11e place au GP du Brésil, synonyme de 10e rang pour Caterham au classement mondial des constructeurs, mais cela n'a pas suffi à sauver son baquet, après 57 départs et 64 points marqués, dont un seul podium (Australie 2011, dans une Lotus-Renault). Le gentil Petrov, comme d'autres ayant perdu leur place en F1 cet hiver (Heikki Kovalainen, Timo Glock, Bruno Senna, Kamui Kobayashi), n'a pas suscité un énorme enthousiasme auprès des fans et surtout des sponsors de son pays, qui auraient pu financer la suite de sa carrière en F1. Il va devoir se relancer, à 28 ans, comme pilote d'essai en F1, ou dans une autre catégorie.

dlo/pid

PLUS:afp