NOUVELLES

Essais de Jerez - Mercedes - Hamilton: "Une journée un peu ratée"

06/02/2013 12:51 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

Le Britannique Lewis Hamilton n'a pu boucler que 15 tours chronométrés mercredi, pour sa première sortie officielle dans une Mercedes de Formule 1, en raison d'une violente sortie de piste qui a mis prématurément un terme à cette "journée un peu ratée".

QUESTION: Qu'est-ce qui s'est passé au 16e tour quand vous avez perdu les freins ?

REPONSE: "On avait fait plusieurs tours de lancement, pour régler certaines procédures, puis j'ai mis des pneus neufs et j'ai pu faire quelques tours rapides. Quand j'ai appuyé sur la pédale, ça a freiné pendant une fraction de seconde, puis la pédale s'est enfoncée, les freins avant se sont bloqués, ça m'a bien ralenti, et je me suis préparé pour l'impact. J'étais à près de 300 km/h dans la ligne droite mais je ne suis pas arrivé si vite dans le mur de pneus, et je n'ai pas tourné le volant pour éviter d'abîmer tout le côté de la voiture, car c'est plus facile de changer la partie avant. Sur le coup, j'étais un peu inquiet mais je suis en vie et j'ai déjà eu des accidents plus effrayants, comme par exemple quand j'ai perdu une roue au Nürburgring, c'était beaucoup plus douloureux".

Q: Quel est le bilan global de cette 1re journée dans la Mercedes W04 ?

R: "C'était une journée un peu ratée, on n'a pas fait grand chose, j'ai même pu regarder passer quelques voitures, la Red Bull est jolie. Heureusement, les quelques tours que j'ai faits m'ont suffi pour me sentir bien dans la voiture, me rendre compte où nous en sommes et donner des informations aux ingénieurs. C'est ça aussi, l'objectif des essais, se débarrasser le plus tôt possible de ce genre de problèmes pour ne plus les avoir après. Ce serait plus embêtant à la fin des essais de Barcelone, juste avant la première course de la saison. On est déjà en avance par rapport à 2012 car ils n'avaient pas encore la nouvelle voiture à Jerez. Donc c'est clairement un pas en avant et il faut continuer à rester positifs".

Q: Comment ça se passe pour vous chez Mercedes ?

R: "Je pousse les aérodynamiciens le plus possible, car j'arrive de chez McLaren où ma voiture était très compétitive en fin de saison dernière, avec beaucoup d'appui aérodynamique. C'est dommage de ne pas avoir pu faire plus de tours mardi (14 pour Rosberg) et mercredi, mais il nous reste beaucoup de pneus, alors il faut essayer de rouler le plus possible jeudi et vendredi, de faire 110 ou 120 tours par jour, et ça ira. Je serai en confiance quand je remonterai dans la voiture vendredi car ils auront tout réparé. J'ai un peu d'expérience, car ça fait quand même six ou sept ans que je cours en F1 (ndlr: depuis 2007)".

Propos recueillis en point presse

dlo/alh

PLUS:afp