NOUVELLES

Dopage - Armstrong a encore "menti" (président Fédération française)

06/02/2013 06:56 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

Le président de la Fédération française de cyclisme (FFC), David Lappartient, a déclaré mercredi avoir "l'intime conviction qu'Armstrong a menti une nouvelle fois" lors de ses aveux télévisés du mois dernier.

"J'aimerais qu'il le répète sous serment", a déclaré le président de la FFC en marge d'une conférence de presse au siège fédéral, près de Paris.

David Lappartient a insisté sur la période 2009 et 2010, les deux saisons qui ont suivi le retour à la compétition de Lance Armstrong et pendant lesquelles il a affirmé le plus s'être dopé. Le Texan, sanctionné pour dopage d'août 1998 à la fin de sa carrière, a notamment accédé une fois au podium du Tour de France durant cette période (3e en 2009).

"Faire croire qu'il ne s'est pas dopé en 2009 et 2010 relève de la farce. Il revient et il est encore aussi fort", a estimé le président de la FFC, qui a rendu un hommage appuyé au directeur de l'Usada (agence antidopage américaine), Travis Tygart, à l'origine de la chute de l'ex-septuple vainqueur du Tour.

Dans les aveux d'Armstrong à la TV américaine, "tout était orchestré, on n'a rien su que ce que l'on savait déjà", a conclu David Lappartient.

jm/gv

PLUS:afp