NOUVELLES

Des détenus barricadés à la prison de Hull se rendent sans effusion de sang

06/02/2013 01:06 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

GATINEAU, - Les 16 détenus qui étaient barricadés depuis mercredi matin dans l'aile à sécurité maximale de la prison de Hull, à Gatineau, se sont rendus sans effusion de sang après huit heures de négociations avec la Sûreté du Québec (SQ).

Les prisonniers avaient refusé de réintégrer leurs cellules aux alentours de 9 h 20, ce qui avait incité les gardiens à boucler le secteur pour les isoler.

Selon Marc Tessier, un porte-parole de la SQ, les 16 détenus ont accepté de se rendre de manière pacifique peu avant 18 h sans présenter de demandes spécifiques aux négociateurs de la police provinciale.

M. Tessier a précisé qu'aucun prisonnier, agent correctionnel ou policier n'avait été blessé à la suite de l'incident.

Le porte-parole a révélé que les enquêteurs rencontreraient chaque détenu individuellement afin de déterminer la cause de cette rébellion et que des accusations seraient peut-être déposées contre les suspects au terme de ces interrogatoires.

Il a ajouté que des portes, des tables et des chaises avaient été brisées dans l'aile et que des accusations pourraient aussi être portées en lien avec ces dommages.

PLUS:pc