NOUVELLES
03/02/2013 03:41 EST | Actualisé 05/04/2013 05:12 EDT

Espagne - 22e journée: le Barça accroché à Valence, Malaga sous la menace du Betis

Le FC Barcelone a été accroché dimanche à Valence (1-1), les Catalans portant tout de même leur avance à 12 points sur l'Atletico Madrid, qui compte un match en moins, et à 16 points sur le Real Madrid, défait samedi à Grenade (1-0), pour la 22e journée du Championnat d'Espagne.

UN VALEUREUX VALENCE. On pourrait considérer le nul du Barça, dimanche à Valence, comme une occasion manquée: alors que le Real avait une nouvelle fois flanché à Grenade samedi, les Barcelonais tenaient l'opportunité rêvée pour s'adjuger sans doute définitivement la Liga.

Mais dimanche, les Catalans sont aussi tombés sur un Valence d'une intensité peu commune.

Dans un match de haut niveau, les Valenciens ont en effet créé de nombreux problèmes aux Barcelonais grâce à un pressing très bien coordonné.

Menés au score après une bonne reprise de Banega qui exploitait un ballon mal dégagé par la défense du Barça (33), les Catalans se sont remis en selle par l'intermédiaire de Messi, sur un penalty concédé de manière inutile par Joao Pereira (39).

Mais pour le reste, les locaux ont rendu dimanche une copie impeccable, répliquant parfaitement par leurs contres aux combinaisons tressées par Iniesta et Alba.

Dans une deuxième période très disputée, aussi bien Villa, magnifiquement servi par Alves (76) que Soldado, contré miraculeusement par Valdes (89), auraient pu inscrire le but décisif.

MALAGA CALE. Accrochés (1-1) dimanche à domicile par Saragosse, les Andalous ont confirmé leurs difficultés actuelles à l'emporter à domicile, où leur dernier succès remonte au 8 janvier en Coupe du Roi.

Les Ciel et Blanc, qui vont en outre devoir reprendre du service en Ligue des champions contre Porto, vivent désormais sous la menace directe du Betis Séville, qui pourrait les déposséder de leur quatrième place au classement si les joueurs de Pepe Mel l'emportent à 21h00 sur le terrain de l'Atletico.

Isco, sur penalty (23), avait amendé le mauvais début de match des siens, marqué par l'ouverture du score de l'attaquant de Saragosse Postiga (13). Mais les Andalous ne se sont tout de même pas montrés à la hauteur dans cette rencontre, Saragosse ayant inquiété son adversaire jusqu'au bout.

LE RAYO PIETINE. Les Madrilènes, 6e au classement et auteurs d'une étonnante première moitié de saison, n'ont pas réussi à conserver leur rythme de croisière sur la pelouse du FC Séville (défaite 2-1) dimanche.

Dominateurs dans l'ensemble, les Andalous l'ont emporté de manière méritée. Chori Dominguez avait répliqué pour le Rayo à un joli lob de Rakitic sur le gardien adverse Ruben. Mais Negredo inscrivait ensuite le but de la victoire d'une belle talonnade (54).

Depuis son arrivée le 14 janvier sur le banc des Sévillans, Unai Emery s'est montré plutôt efficace avec 7 points engrangés en 3 matches.

cle/mam

PLUS:afp