La présidente des femmes de la National Farmers Union (NFU) juge dégradante une nouvelle publicité de la Commission canadienne du blé (CCB).

La publicité encourage les cultivateurs à vendre leur grain à la CCB.

Joan Brady pense toutefois que cette publicité incitera les agriculteurs à vendre leurs grains à d'autres acheteurs.

« Ce que l'image d'une femme aux longues jambes enfourchant une clôture a à voir avec la vente de grains me dépasse », a-t-elle écrit dans un communiqué.

« Nous sommes très impliquées dans tous les aspects de l'agriculture. » -- Joan Brady
« La CCB ne se rend apparemment pas compte que des femmes sont cultivatrices et qu'elles décident avec qui elles veulent faire affaire », poursuit-elle.

En 2012, Ottawa a démantelé le monopole de la CCB en matière de commercialisation du blé et de l'orge, qui prévalait depuis les années 1940.

La Cour suprême du Canada a refusé plus tôt ce mois-ci d'entendre l'appel déposé par des défenseurs de la CCB, qui demandaient la tenue d'un référendum sur la question.

publicité ccb

Loading Slideshow...