Huffpost Canada Quebec qc

Qatar: un poète emprisonné pour un poème subversif porte sa sentence en appel

Publication: Mis à jour:

DOHA, Qatar - Un tribunal du Qatar décidera le mois prochain du sort d'un poète ayant écopé d'une peine d'emprisonnement à vie pour avoir soi-disant écrit des vers dénonçant le régime politique de l'émirat.

Le cas de Mouhammad ibn al-Dheeb al-Ajami est vu comme un test pour savoir jusqu'où les États du golf Persique iront dans leur répression des messages affichés sur le Web qu'ils considèrent comme étant subversifs sur le plan politique.

L'avocat de l'auteur, Najeeb al-Nauimi, a fait valoir que son client n'avait aucunement eu l'intention de remettre en question le règne de l'émir du Qatar.

Durant une audience dimanche, M. Al-Ajami a personnellement rencontré le juge responsable de son dossier. Le verdict sur l'appel présenté par l'écrivain devrait être annoncé le 25 février.

Mouhammad ibn al-Dheeb al-Ajami est incarcéré depuis novembre 2011, soit plusieurs mois après la mise en ligne d'une vidéo le montrant en train réciter «Jasmin tunisien», un poème faisant l'éloge du soulèvement populaire de 2010 qui a donné naissance au printemps arabe.

Il a reçu sa sentence en novembre dernier.