La grippe et la gastroentérite frappent fort en ce début d’année. Les urgences débordent et tout le monde dans notre entourage semble malade.

On l'entend depuis longtemps, le lavage des mains fait vraiment toute la différence pour limiter la propagation des microbes. Mais qu'en est-il du séchage? Dans les toilettes publiques, séchez-vous vos mains avec les serviettes en papier ou le sèche-mains

Une récente étude menée par la clinique Mayo révèle que « les serviettes de papier peuvent sécher les mains et éliminer les bactéries efficacement, tout en causant moins de contamination dans les toilettes. Les séchoirs à air pouvant même augmenter celles-ci. » L'importance de sécher ses mains complètement, que ce soit avec le papier ou le sèche-mains est cruciale puisque les bactéries sont plus susceptibles d'être transmises par une peau humide plutôt que sèche.


« Les consignes habituelles d’hygiène mettent surtout l’accent sur le lavage des mains, sans faire la promotion des risques liés à un mauvais essuyage », a déclaré Suzanne Blanchet, présidente et chef de la direction de Cascades Groupe Tissu.

« Alors que la population s’inquiète des risques de contamination, particulièrement en cette période intense de grippe et de gastroentérite, ces renseignements sur l’essuyage des mains amènent à nous questionner sur nos habitudes », a conclu Mme Blanchet,

Loading Slideshow...
  • Lavez-vous les mains

    Le lavage des mains, principal geste pour limiter la propagation L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) rappelle qu'il est important de se laver les mains plusieurs fois par jour pour réduire le risque de transmission des virus de l'hiver, notamment en cas de présence d'enfants ou de personnes âgées. Le grand public est invité à adopter ce geste après avoir éternué ou toussé, après s'être mouché, après chaque sortie, après avoir été en contact avec une personne malade ou encore avant la préparation ou la consommation d'un repas. Un lavage des mains optimal passe nécessairement par l'utilisation d'un savon liquide et non d'un pain de savon.

  • Couvrez-vous la bouche

    Alors que les virus de l'hiver, notamment les virus respiratoires, se transmettent essentiellement par les postillons, les éternuements, la toux, ou encore la salive, l'Inpes appelle les particuliers à se couvrir la bouche lorsqu'ils toussent, éternuent ou crachent. L'institut précise qu'il est préférable d'utiliser sa manche ou un mouchoir à usage unique.

  • Ayez du bon sens et quelques gestes simples

    Les personnes contaminées par ce type de virus doivent éviter de serrer la main ou d'embrasser un tiers, mais également de partager tout objet personnel comme la brosse à dents. La saison hivernale et ses virus doivent également conduire chaque personne malade à éviter les lieux très fréquentés.

  • Portez un masque (de préférence chirurgical)

    Le port du masque chirurgical permet efficacement de réduire le risque de transmission des virus. Il est néanmoins important de se laver les mains avant de le manipuler et de le changer toutes les quatre heures ou lorsqu'il est mouillé. Le masque chirurgical est disponible en pharmacie.

  • Restez chez vous

    Si vous sentez que vous pourriez transmettre votre virus, ou encore que vous avez de la fièvre, restez chez vous pour éviter de contaminer vos collègues de travail. La plupart des compagnies offrent l'option de travailler de chez soi alors, si vous vous en sentez le courage, n'hésitez pas!