BIEN-ÊTRE

Un spa dans les Andes sur le cratère d'un volcan, ça vous dit? (PHOTOS)

23/01/2013 10:01 EST
courtoisie

Les habitants de Quito, la capitale de l’Équateur, adorent se faire bichonner aux Termas (thermes) de Papallacta, une station balnéaire située à 3300 mètres d’altitude dans la sierra!

Pour s’y rendre, on prend la célèbre «route de la cannelle» qu’empruntèrent jadis les conquistadors espagnols en quête de l’Eldorado! Le paysage de vallons et buttons rocheux est grandiose. Il faut dire que l’Equateur est le pays des volcans. On y compte le plus grand nombre de volcans actifs et parmi les plus hauts du monde. Le petit village de Papallacta, fondé en 1929, est célèbre pour ses bains thermaux médicinaux.

Ce complexe touristique a été construit sur le cratère du volcan Chacana dont la dernière irruption date de 9000 ans. Il comprend le Balneario (bains publics) avec 3 grandes piscines pour nager et 5 plus petites pour la relaxation, le Spa avec sa section d’hydrothérapie et 6 piscines à différentes températures puis une ribambelle de bassins privés blottis dans les jardins luxuriants de l’hôtel.

Idéalement situé entre les volcans Cayambe et Antisana, que l’on aperçoit au loin avec ses 5700 mètres d’altitude, Papallacta offre une eau aux vertus thérapeutiques reconnues. Provenant du volcan Antisana, sa richesse en sels minéraux, chlorures, sulfates, calcium, magnésium améliorerait le système digestif et aurait des propriétés antiallergiques, diurétiques, anti-inflammatoires et antirhumatismales. Elle serait particulièrement favorable à la santé des personnes de 65 ans et plus, ralentissant le processus de vieillissement et atténuant ses symptômes! Inodore et incolore, elle a un petit goût salé.

La température est de 30°C à 70°C dans les thermes et de 42°C dans les piscines. Les visiteurs - 72 000 en moyenne par année, dont 50% d’équatoriens et 50% de touristes - s’immergent dans les bains bouillonnants et complètent souvent avec un soin au Spa: jacuzzis, bains vapeur, sauna finlandais, massages individuels et à jets d´eau, inhalo-thérapie, traitements corporels et faciaux. Les enveloppements aux produits de la région sont très populaires, chocolat ou boue andine extraite au pied du volcan ! On dit qu’elle contient des principes actifs uniques qui préviendraient le vieillissement cutané…

Un séjour au Termas de Papallacta est parfait pour une thérapie de relaxation totale! Les chambres au style rustique sont des plus douillettes et la vue sur les volcans, est magnifique! On est aussi à l’entrée du Parc National de Cayambe–Coca, une réserve écologique d’une rare diversité. Il n’est pas rare de voir virevolter des colibris colorés d’une orchidée à une autre. Pas étonnant qu’au dire d’une visiteuse: «Mon paradis à moi s'appelle Papallacta»!

INOLTRE SU HUFFPOST

Un spa au sommet d'un volcan