NOUVELLES

Une mission de l'ONU à Homs pour évaluer les besoins humanitaires

21/01/2013 01:45 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Une mission humanitaire des Nations unies s'est rendue lundi à Homs, au centre de la Syrie, puis dans une localité voisine tenue par l'opposition armée afin d'évaluer les besoins humanitaires, a indiqué l'ONU.

Selon le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky, la mission, représentant sept agences humanitaires, "a visité Homs puis a traversé la ligne de conflit pour aller à Talbiseh".

Les membres de cette mission, conduite par le directeur des opérations du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) John Ging, ont rencontré "des personnes qui avaient un besoin urgent de nourriture, de soins médicaux et d'eau potable, notamment des enfants".

M. Ging "a souligné que les besoins humanitaires étaient énormes et qu'il fallait trouver immédiatement les moyens d'augmenter l'ampleur des opérations" de secours en Syrie, a ajouté M. Nesirky. Environ quatre millions de Syriens, dont deux millions de déplacés, ont besoin d'une aide d'urgence, selon l'ONU.

Par ailleurs, le porte-parole a indiqué que le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie Lakhdar Brahimi avait été reçu lundi à New York par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. Les deux hommes devaient s'entretenir lundi après-midi par téléconférence avec le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi.

M. Brahimi doit rendre compte de l'évolution de sa mission de médiation au Conseil de sécurité le 29 janvier.

Nabil Al-Arabi a déclaré lundi à Ryad que la mission de M. Brahimi n'avait apporté jusqu'ici "aucune lueur d'espoir".

avz/mdm

PLUS:afp