NOUVELLES

Prise d'otage: ouverture d'une information judiciaire en Algérie (Parquet)

20/01/2013 01:44 EST | Actualisé 22/03/2013 05:12 EDT

Une information judiciaire a été ouverte à Alger à la suite de l'attaque, suivie d'une prise d'otages menée par des islamistes, armés contre un site gazier dans le Sahara Algérien, a annoncé dimanche le Parquet général près de la Cour d'Alger.

"Suite à l'attentat terroriste perpétré contre la base de Tiguentourine à In Amenas (...) le procureur de la République a décidé dimanche d'ouvrir une information judiciaire ", a précisé le Parquet dans un communiqué cité par l'agence de presse APS.

Cette information judiciaire fait suite à une "enquête préliminaire menée par les services de la police judiciaire compétente", a ajouté cette source.

L'armée algérienne a abattu 32 preneurs d'otages, lors de l'assaut final lancé samedi contre les ravisseurs, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur

Selon un bilan encore provisoire, 23 étrangers et Algériens sont morts. Lee ministre de la Communication Mohamed Saïd a déclaré dimanche que le nombre de victimes risquait d'être "revu à la hausse".

Un nouveau bilan devrait être annoncé lundi à 13H30 GMT lors d'une conférence de presse du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à Alger, selon les autorités.

D'autre part, 685 employés algériens et 107 étrangers ont pu être libérés, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

abh/hj

PLUS:afp