NOUVELLES

WRC/Rallye Monte-Carlo - Déclaration

19/01/2013 04:49 EST | Actualisé 21/03/2013 05:12 EDT

Sébastien Ogier (FRA/Volkswagen Polo-R), 2e: "Sur le moment, ça fait bizarre, et on a du mal à réaliser que le rallye est terminé après avoir été sous tension toute la semaine, mais quelques minutes plus tard on savoure et on réalise qu'on est à l'arrivée du +Monte-Carl'+ et qu'on vient de débuter idéalement la saison, en finissant premier de ceux qui disputent le championnat (ndlr: car Loeb ne disputera que quatre manches en 2013). Il faut être honnête, on est presque contents de ne pas être retournés dans le Turini (ndlr: pour les deux dernières spéciales, finalement annulées), car il n'y avait aucun plaisir à piloter dans de telles conditions. Ce rallye n'a pas changé ma vision des choses, le favori du championnat, sur le papier, est toujours Hirvonen, dans la meilleure équipe (Citroën), ce sera sûrement un client. Il y a aussi quelqu'un qui peut être champion du monde aussi, c'est Dani (Sordo), car il est à nouveau dans une très bonne voiture (Citroën), il peut rouler très vite sur l'asphalte et sur terre il est loin d'être ridicule. Une fois de plus, Loeb a fait une grande performance, il a été irréprochable. Ce n'était pas notre objectif de nous battre avec lui ce week-end, ce n'aurait vraiment pas été intelligent de le faire. On s'est attachés à respecter notre stratégie, du début à la fin, en roulant sur un bon rythme, sans jamais trop en faire. C'est rassurant de voir qu'en performance on n'est vraiment pas loin, sachant que Loeb a fait dix fois le +Monte-Carl'+ et que pour moi c'est la première fois dans une WRC (ndlr: sa victoire de 2009 avait été remportée avec une Peugeot 207 S2000, en IRC), et en plus pour les débuts d'une nouvelle voiture, la Polo. C'est aussi rassurant pour moi car j'ai réussi tout de suite à me remettre dans le rythme du WRC (ndlr: après une saison de transition en 2012, dans une Skoda Fabia S2000 ne pouvant pas viser la victoire)."

dlo/bm

PLUS:afp