NOUVELLES

Le maire de La Nouvelle-Orléans au moment de Katrina inculpé pour fraude

18/01/2013 06:12 EST | Actualisé 20/03/2013 05:12 EDT

Ray Nagin, qui était maire de La Nouvelle-Orléans en août 2005 quand le cyclone Katrina s'était abattu sur la Louisiane, a été inculpé vendredi pour avoir accepté des pots de vin et des avantages personnels d'entreprises intervenues après l'ouragan.

L'ancien édile noir, aujourd'hui âgé de 56 ans, est accusé d'avoir, alors qu'il était en fonction, escroqué la ville et ses citoyens, par un système de pots de vin provenant de consultants et d'entreprises, sous la forme d'argent liquide, de virements, de livraisons de granit, de services personnels et de voyages gratuits.

Selon l'acte d'accusation, il est aussi accusé de complot, blanchiment d'argent et fausses déclarations fiscales de 2005 à 2008.

Ray Nagin, qui avait fait la Une des journaux lors du cyclone Katrina, avait notamment accepté 72.250 dollars d'une société de consultants et 165.500 dollars d'une entreprise qui lui avait livré du granit pour sa propre société basée à La Nouvelle-Orléans.

Il encourt entre cinq et 20 ans de prison, selon les chefs d'accusation pour lesquels il pourrait être condamné.

"Cette inculpation doit rappeler aux actuels et anciens responsables publics que, dans l'intérêt d'une pleine responsabilité, le FBI poursuivra pour corruption tout responsable même lorsqu'il n'est plus en fonctions", a commenté dans un communiqué Michael Anderson, agent spécial de la police fédérale.

Des hommes d'affaires ont déjà plaidé coupable dans ce dossier et coopéré avec les autorités fédérales.

Plus de 1.800 personnes avaient péri en Louisiane et dans les Etats voisins, lors du passage de Katrina et une grande partie de La Nouvelle-Orléans avait été submergée par les eaux.

chv/mdm

PLUS:afp