NOUVELLES

Fin de la première conférence internationale sur les matches truqués

18/01/2013 01:12 EST | Actualisé 20/03/2013 05:12 EDT

La première conférence internationale sur les matches truqués s'est tenue à Rome jeudi et vendredi, et a insisté sur la nécessaire coopération entre les forces de l'ordre et les autorités du football.

Deux cents délégués de 50 pays, des policiers de l'Interpol, des juristes, les autorités du football, Fifa et UEFA, mais aussi des joueurs et dirigeants et des représentants des grandes entreprises internationales de jeux ont insisté sur la nécessité de se doter également d'une législation commune pour tenter d'éradiquer un phénomène qui draine des "centaines de milliards d'euros", selon le secrétaire général d'Interpol, Ronald Noble.

"Il est essentiel que les crimes sportifs soient jugés devant un tribunal civil, comme c'est le cas en Italie", a insisté le secrétaire général de l'UEFA, le gouvernement du football européen, Gianni Infantino.

eba/bpa

PLUS:afp