NOUVELLES

Dopage - Aveux Armstrong: "rien de neuf" selon le président de l'AMA

18/01/2013 06:03 EST | Actualisé 20/03/2013 05:12 EDT

Le président de l'Agence mondiale antidopage John Fahey a estimé vendredi que les aveux de dopage de Lance Armstrong étaient un acte de "relations publiques contrôlé" et n'avaient révélé "rien de neuf".

John Fahey a déclaré sur la chaîne Fox News Australia que selon lui Armstrong n'avait fait que confirmer dans son entretien avec Oprah Winfrey ce que tout le monde savait déjà.

"Selon moi il n'y a rien de neuf", a dit Fahey. "Tout ce qu'il a fait avait été révélé par l'USADA (agence américaine antidopage) de manière irréfutable il y a quelques mois: cet homme a pris des substances censées améliorer ses performances."

"Il a nié jusqu'à aujourd'hui mais il y avait peu de doutes le concernant. Tout ce dont il s'est rendu coupable est confirmé aujourd'hui dans un exercice très contrôlé", selon Fahey.

Ce dernier a regretté la forme de la "confession" d'Armstrong qui aurait dû intervenir devant un tribunal "compétent": "où il aurait été contraint de citer des noms, impliquer des officiels, l'entourage qui a fourni les produits, quand, où, et quels coureurs étaient concernés".

John Fahey, enfin, a réaffirmé que l'AMA ne collaborerait pas aux travaux d'enquête de la commission indépendante chargée d'évaluer le rôle joué par l'UCI dans le scandale Armstrong.

acd/bvo/eb

PLUS:afp