NOUVELLES

Aveux d'Armstrong: "Un pas important" pour réparer les dommages, dit l'UCI

18/01/2013 03:23 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

Le président de l'Union cycliste internationale (UCI), Pat McQuaid, a estimé vendredi que les aveux d'Armstrong étaient "un pas important en avant sur la longue route pour réparer les dommages qu'il a causés au cyclisme".

"Lance Armstrong a confirmé qu'il n'y avait pas de collusion ou de complot entre l'UCI et Lance Armstrong. Il n'y avait pas de contrôles positifs qui ont été camouflés et il a confirmé que les dons faits à l'UCI étaient destinés à soutenir la lutte antidopage", a souligné également le président de la Fédération dans un communiqué.

"Lance Armstrong a aussi dit à juste titre que le cyclisme est un sport complètement différent de ce qu'il était il y a dix ans", a insisté Pat McQuaid.

L'Irlandais, qui a pris les commandes de l'UCI après le septième Tour de France enlevé par l'Américain en 2005, a trouvé "perturbant de l'écouter décrire une litanie de délits, comme sa façon de se doper durant sa carrière, sa façon de mener une équipe qui se dopait, le recours à l'intimidation, les mensonges systématiques à tout le monde et la production d'une prescription médicale antidatée pour justifier le résultat d'un contrôle".

Le patron de l'UCI dit aussi "avoir pris bonne note du fait que Lance Armstrong a exprimé le souhait de participer à une procédure de vérité et réconciliation".

stp/ep

PLUS:afp