La vaccination contre la grippe n'accroît pas le risque de fausse couche ou d'enfant mort-né, selon une étude étendue menée sur le vaccin contre le virus H1N1, prédominant durant la pandémie de 2009-2010, selon une étude menée en Norvège et publiée aux Etats-Unis.

Mais les femmes enceintes qui ont la grippe courent un risque accru de perdre leur enfant, rappellent les auteurs de cette recherche parue dans la dernière édition du New England Journal of Medicine datée du 17 janvier.

Les autorités norvégiennes avaient encouragé les femmes enceintes à se faire vacciner mais des informations de presse selon lesquelles la vaccination anti-grippe augmentait le risque de perdre l'enfant avaient conduit nombre de Norvégiennes à ne pas se faire vacciner.

Ces chercheurs américains et norvégiens sont parvenus à cette conclusion en analysant les dossiers médicaux particulièrement bien tenus du système de santé en Norvège.

Ils ont ainsi analysé les données provenant des visites médicales et du registre des naissances ainsi que de celui des vaccinations des femmes enceintes contre la grippe.

Selon cette recherche, le risque de perdre l'enfant peut être multiplié par deux si une femme enceinte attrape la grippe alors que la vaccination a montré une réduction de ce danger.

"Le plus important est que la vaccination protège les femmes enceintes contre la grippe qui peut être néfaste pour la mère comme pour l'enfant qu'elle porte", souligne le Dr Allen Wilcox, des Instituts américains de la santé (NIH), co-auteur de l'étude.

Cette recherche a été menée à la suite de la pandémie de grippe H1N1 qui s'est produite au printemps 2009 et à l'automne 2010.

js/rap

Voir aussi: 10 choses que vous devez savoir à propos du norovirus
Loading Slideshow...
  • D'où vient-il?

    Ce virus est transmis par les selles ou le vomi d'une personne... ceux-ci étant transmis lui-même par des mains mal ou pas lavées. Il ne se trouve pas dans la nourriture, mais dans l'environnement.

  • Où peut-on l'attraper?

    Les endroits où les norovirus aiment se retrouver pour y vivre en famille: les maisons de personnes âgées ou les croisières, par exemple.

  • Quels sont les symptômes?

    Les symptômes cliniques sont la nausée, les vomissements et la diarrhée. Pour certains, cela inclut également de la fièvre et une douleur abdominale. Les symptômes arrivent très brusquement et très rapidement - 10 heures en moyenne après la transmission - et durent environ trois jours. Après trois jours, on ne devrait plus être contagieux.

  • Qui est à risque?

    Tout le monde peut l'attraper, mais il est particulièrement virulent pour les très jeunes et les plus âgées. Le problème est quand il est combiné avec d'autres soucis de santé, ce qu'ont bien souvent les personnes âgées. Quant aux jeunes enfants, ils peuvent se déshydrater très rapidement. Fait intéressant: le norovirus aime particulièrement les gens du groupe sanguin O, ce qui représente environ 45% de la population. Si vous avez un autre groupe sanguin, vous pouvez toujours être contaminés, mais les symptômes devraient être beaucoup moins sévères.

  • Que faire si on a le norovirus?

    Étendez-vous et attendez de vous sentir mieux. Il n'y a pas vraiment de traitement, mais on conseille vivement de rester hydraté... ce qui peut être difficile, étant donné l'impossibilité de retenir quoi que ce soit. Certaines personnes doivent même se rendre aux urgences pour se faire injecter des fluides.

  • Que faire pour se protéger?

    L'hygiène est importante, bien sûr. Se laver les mains est primordial, mais ne vous empêchera pas de tomber malade à 100%. Les virus sont de si petites particules qu'ils se logent n'importe où, même dans les replis de la peau qui ne sont pas lavés comme il faut... Éviter d'être en contact avec des gens malades aide également, c'est certain!

  • Pourquoi on en parle plus soudainement?

    Le gros problème est que ce virus est très contagieux et se transmet très facilement. Il agit très brusquement et on se sent <em>vraiment</em> mal pendant un jour ou deux. Selon la plupart des gens qui l'ont eu, ils auraient préféré avoir la grippe ou autre chose!

  • Quelle est la différence entre le norovirus et la grippe?

    La grippe est une maladie totalement différente. Elle se loge dans le système respiratoire, alors que le norovirus est une maladie gastro-intestinale. Pas de toux ou de rhume en cas de norovirus, et il dure trois jours au maximum contre cinq à sept jours pour la grippe.

  • Quelle est la différence entre le norovirus et le norwalk?

    Le norwalk est un ancien terme pour désigner le norovirus. Les virus étant généralement nommés selon leurs origines géographiques, le norwal a été nommé ainsi car découvert à Norwalk, en Ohio. Son nom a depuis été changé pour nororvirus, qui représente le groupe de virus de la même famille.

  • Il y a-t-il des effets à long terme?

    Non, il n'y en a pas. Excepté le fait que vous ne devenez jamais immunisé, car il existe différentes souches, un peu comme la grippe. Une fois que vous l'avez eu, vous pouvez être quasiment sûr de l'avoir de nouveau!