NOUVELLES

Un musée Grévin en avril à Montréal, première déclinaison du temple parisien

17/01/2013 08:54 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

Un musée Grévin va ouvrir en avril à Montréal, première déclinaison à l'étranger du temple parisien des personnalités de cire, a annoncé jeudi soir la directrice de l'institution, Béatrice de Reyniès.

L'idée d'exporter le célèbre musée parisien à l'étranger est née il y a six ans à la suite d'une rencontre entre ses représentants et la chanteuse québécoise Céline Dion, a expliqué à la presse à Montréal Mme de Reyniès.

Installé au centre commercial Eaton, en plein centre-ville, au carrefour du quartier des spectacles et du quartier des musées, le Grévin Montréal présentera comme à Paris "des célébrités qui font l'actualité", a-t-elle dit.

Le musée, qui représente un investissement de 14 millions de dollars canadiens (10,6 millions d'euros), s'étendra sur 4.500 mètres carrés, répartis sur deux niveaux.

Le petit frère montréalais sera résolument à la page sur le plan technologique et promet d'offrir "une scénographie novatrice, faite d'atmosphères multiples, qui combine curiosité ludique et virtuosité technique".

En tout, le Grévin Montréal proposera 120 personnalités, vedettes de l'actualité locale et internationale ou surgies du passé, de l'explorateur Jacques Cartier au chanteur québécois Robert Charlebois en passant par le chanteur français Charles Aznavour, un habitué de Montréal dont la carrière a véritablement pris son envol dans cette ville à la fin des années 1940.

S'adressant aussi bien aux touristes qu'aux Québécois, le musée, qui ouvrira le 19 avril, recréera près d'une dizaines d'univers (culturel, scientifique, politique, sportif ou historique) inspirés par les personnalités Grévin.

Un espace sera ainsi consacré à la "Nouvelle-France", aux "pionniers du Québec" et des "Premières nations" des XVIe et XVIIe siècles, un autre au "Paris-Québec" des artistes ou encore au hockey sur glace, le sport national.

"Quand j'ai vu l'engouement du hockey, je me suis dit c'est un truc énorme", a raconté Mme de Reyniès. "Là il y (aura) une grande patinoire qui sera merveilleuse, luminescente, éclairée et là vous retrouverez tous les grands joueurs de hockey".

Créé en 1882, le musée Grévin à Paris attire chaque année 800.000 visiteurs.

jl/are

PLUS:afp