NOUVELLES

Un beau-frère de Zarqaoui tué en Syrie selon un salafiste jordanien

17/01/2013 10:29 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

Un cadre du mouvement salafiste jordanien a affirmé jeudi que deux jihadistes dont le beau-frère du défunt dirigeant d'Al-Qaïda en Irak, Abou Moussab al-Zarqaoui, avaient été tués en Syrie alors qu'ils combattaient avec le Front al-Nosra contre les forces du régime syrien.

"Adam Aboulmoutassem et Mohammad Jarad, qui ont la vingtaine, ont été tués il y a deux jours dans des heurts avec des troupes du régime dans la province de Soueïda dans le sud de la Syrie", a indiqué à l'AFP Abed Shehadeh, connu sous le nom d'Abou Mohammad Tahawi.

"Jarad était le beau-frère d'Abou Moussab al-Zarqaoui", a indiqué M. Tahawi.

Abou Moussab Zarqaoui, né en Jordanie, a été tué en 2006 dans un raid américain au nord-est de Bagdad.

Le Front al-Nosra, apparu avec la révolte en Syrie où il a connu en moins de deux ans une ascension fulgurante, a revendiqué des centaines d'attaques et plusieurs dizaines d'attentats suicide qui ont ensanglanté le pays.

Il a été placé par Washington sur sa liste noire des organisations terroristes.

"Vingt-deux des 350 jihadistes jordaniens combattant en Syrie ont été tués", a ajouté M. Tahawi.

Un neveu de Zarqaoui avait déjà été arrêté en septembre alors qu'il tentait de se rendre en Syrie pour y combattre, avait indiqué son avocat.

En avril et en juin, plus d'une dizaine de jihadistes jordaniens avaient été arrêtés par les autorités alors qu'ils essayaient de s'infiltrer en Syrie, en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire devenue conflit armé qui a fait plus de 60.000 morts selon l'ONU.

msh-akh/cnp/feb

PLUS:afp