NOUVELLES

Tunisie: saisie d'armes et arrestations de deux suspects à Médenine (sud-est)

17/01/2013 11:00 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

La garde nationale (gendarmerie) a saisi jeudi des armes et interpellé deux suspects lors d'une perquisition à Médenine, dans le sud-est de la Tunisie, près de la frontière libyenne, a constaté un correspondant de l'AFP.

Des munitions, des lance-roquettes (RPG) et des kalachnikov notamment ont été découverts dans deux dépôts dont le contenu a été transporté à bord de quatre gros véhicules de la gendarmerie, a-t-on indiqué de source sécuritaire locale, sans précision de quantités.

Les forces de sécurité poursuivaient jeudi après-midi le ratissage de la zone, où les dépôts avaient été découverts à l'entrée nord de Médenine (480 km au sud de Tunis).

Deux suspects appartenant à un groupe qualifié de "terroriste" par la même source ont été arrêtés lors de l'opération, mais aucune précision n'a pu être obtenue auprès du ministère de l'Intérieur sur leur identité, ni sur la quantité d'armes saisies.

Zone de contrebande aux portes du Sahara, le Sud de la Tunisie est devenu, selon le président tunisien Moncef Marzouki, "un corridor" pour approvisionner les forces islamistes du Nord du Mali en armes en provenance de la Libye.

La mouvance salafiste jihadiste a mené plusieurs attaques en Tunisie, certaines sanglantes. En décembre, l'armée a pourchassé pendant une dizaine de jours des combattants islamistes présumés à la frontière algérienne et annoncé l'arrestation de 16 membres d'un réseau lié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dont un Algérien.

str-Bsh/sw

PLUS:afp