NOUVELLES

Trois Canadiens se qualifient pour la finale de slopestyle à Stoneham

17/01/2013 02:38 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

STONEHAM, Qc - Trois Canadiens vont finalement prendre part à la finale de l'épreuve masculine de slopestyle des Championnats du monde de surf des neiges, qui sera disputée vendredi.

Le début de la compétition ayant été retardé en raison de forts vents qui balayaient la piste de ski à Stoneham, jeudi matin, en plus de provoquer l'annulation des qualifications féminines, les organisateurs ont dû se résoudre à modifier l'horaire de vendredi.

Ainsi, les demi-finales, tant chez les hommes que les femmes, ont été annulées. La finale hommes regroupera 20 planchistes, incluant les 12 demi-finalistes, tandis que la finale dames va se dérouler à 12, au lieu de six, après les qualifications regroupant 37 concurrentes.

Pour revenir aux qualifs masculines de jeudi, un des favoris pour remporter la médaille d'or, Mark McMorris, de Regina, en Saskatchewan, a accédé à la finale en survolant la première des quatre vagues mettant en présence 66 athlètes au total.

«L'étape des qualifs fait peur et je suis bien content d'être passé au travers, a affirmé McMorris. Je suis emballé de me retrouver en finale et je serai prêt vendredi, en espérant qu'il vente moins qu'aujourd'hui. Mais, comme moi, habillez-vous chaudement parce la température sera glaciale», a-t-il suggéré à la blague aux journalistes.

McMorris, âgé de 19 ans, a amassé 83,66 points lors de sa première de deux descentes. Il a fait savoir qu'il effectuera des descentes plus techniques en finale.

Robby Balharry, de Calgary, a également atteint la finale en prenant le deuxième rang de la deuxième vague, avec 71,33 points pour sa meilleure descente — la seconde.

Un autre Canadien, le Québécois Matts Kulisek, de Saint-Sauveur, avait accédé à la demi-finale en terminant quatrième de sa vague, avec 75,33 points. Il sera finalement de la finale.

Le Suédois Sven Thorngren a obtenu le meilleur score de la journée - 89,33 points.

«Tout le monde ou presque des dernières vagues a joué la carte de la prudence en raison des conditions de course difficiles, a souligné Kulisek, âgé de 27 ans. Je peux faire beaucoup mieux vendredi.»

Le frère aîné de Mark McMorris, Craig, n'a pu faire mieux que de finir 11e de sa vague. Il n'est visiblement pas au sommet de sa forme, lui qui vient à peine d'effectuer un retour à la compétition à la suite d'une opération majeure au genou droit.

Les frangins McMorris sont les fils du ministre de la santé de la Saskatchewan, Don McMorris.

PLUS:pc