NOUVELLES

Otages: Washington n'était pas informé de l'intervention algérienne

17/01/2013 07:01 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis n'avaient pas été mis au courant en avance de l'intention des autorités algériennes de mener une opération pour tenter de libérer des otages détenus par un groupe lié à Al-Qaïda dans un centre gazier, a déclaré à l'AFP un responsable américain.

"Nous n'étions pas au courant de l'intervention en avance", a-t-il déclaré, ajoutant que les responsables américains "avaient fortement encouragé" les autorités algériennes à faire de la sécurité des otages leur priorité.

L'armée algérienne a lancé jeudi un assaut contre un site gazier de l'est du pays où des extrémistes islamistes retenaient de nombreuses personnes, dont des étrangers, en représailles de l'intervention militaire française au Mali.

Le gouvernement algérien n'a pas fourni de bilan sur le tribut payé par les otages, se contentant de faire état d'un "nombre important d'otages libérés et malheureusement quelques morts et blessés".

Exprimant son inquiétude, la Maison Blanche avait auparavant dit "essayer obtenir des éclaircissements" du gouvernement algérien.

"Nous sommes évidemment inquiets au sujet des informations sur des pertes en vies" humaines lors de cette opération, avait expliqué le porte-parole du président Obama, Jay Carney, qui avait aussi noté que "les meilleures informations dont nous disposons à l'heure actuelle montrent que des Américains figurent parmi les otages".

col/mdm/jca

PLUS:afp