NOUVELLES

NFL: Les Falcons croient que Colin Kaepernick est différent des autres quarts

17/01/2013 05:41 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

FLOWERY BRANCH, États-Unis - Le rire inimitable de Michael Turner a résonné dans le vestiaire des Falcons d'Atlanta.

Interrogé à propos du quart des 49ers de San Francisco Colin Kaepernick, Turner a fait la moue et s'est contenté de dire «je suis heureux de ne pas jouer en défensive.»

Turner, l'imposant porteur de ballon, et l'attaque des Falcons veulent garder la possession du ballon le plus longtemps possible et limiter les présences de Kaepernick sur le terrain dimanche lors du match de championnat de l'Association nationale.

Les Falcons ont suffisamment observé Kaepernick lors de ses huit départs pour respecter sa polyvalence — surtout ses longues enjambées et son puissant bras droit.

Kaepernick visitera Atlanta après avoir engrangé 181 verges au sol — un record de la NFL pour un quart-arrière — et marqué deux touchés la semaine dernière dans une victoire aux dépens des Packers de Green Bay. Kaepernick a aussi récolté 263 verges par la voie aérienne, et deux autres touchés. Il est devenu le troisième quart seulement, après Otto Graham et Jay Cutler, à marquer deux touchés au sol et deux autres par la passe dans un match éliminatoire de la NFL.

On comprend mieux pourquoi les Falcons sont impressionnés, même s'ils ont déjà dû contenir cette saison d'autres quarts polyvalents tels que Robert Griffin III, Cam Newton et Russell Wilson.

Le secondeur Sean Weatherspoon a qualifié Kaepernick, qui mesure six pieds, quatre pouces et pèse 230 livres, «d'unique».

«Je crois qu'il est dans une classe à part», a confié Weatherspoon. «Il est plus grand, de toute évidence. Il a brisé un record la semaine dernière, donc ça le rend spécial et différent des autres. Je crois qu'il a beaucoup de vitesse. Russell est plutôt vif. Colin est beaucoup plus rapide.»

Wilson et Griffin improvisent bien. Kaepernick ressemble davantage à un sprinter sur 200 mètres, surtout en vertu de ses longues enjambées qui rappellent celles d'Usain Bolt.

«C'est la différence, a expliqué Weatherspoon. Tu le regardes et tu te dis que ceux qui ont de longues enjambées ne sont pas rapides, mais ensuite tu l'étudies et tu réalises qu'il couvre beaucoup de terrain et qu'il dépasse beaucoup de joueurs. C'est facile de dire qu'il sait courir. Sa vitesse ne sera pas une surprise pour nous. Nous avons regardé ses matchs. Nous serons prêts.»

Les 49ers n'ont pas à se faire dire qu'ils compteront sur un quart étonnamment talentueux pour leur match au Georgia Dome. En une demi-saison, Kaepernick a littéralement transformé l'attaque des 49ers.

«Il est ultra-rapide, athlétique et il sait lancer le ballon», a commenté le porteur de ballon des 49ers LaMichael James. «Une fois qu'il est sorti de la pochette, il regarde profondérment dans la zone ennemie. Il songe souvent à lancer le ballon plutôt qu'à courir avec. Mais une fois qu'il est lancé, il est plus rapide que la plupart des porteurs de ballon et des secondeurs de cette ligue. C'est un athlète incroyable.»

Kaepernick a su éviter les plaqués sévères qui ont rendu la vie si difficile aux quarts reconnus pour leur vitesse tels que Griffin et Michael Vick.

Sa stratégie consiste à courir «là où ils sont absents».

«Tu veux éviter les endroits où les joueurs défensifs sont», a indiqué Kaepernick. «Quand ils approchent, tu te jettes par terre.»

PLUS:pc