NOUVELLES

L'Irak rouvrira ses postes-frontières avec la Jordanie et la Syrie vendredi

17/01/2013 11:54 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

L'Irak rouvrira vendredi ses postes-frontières avec la Jordanie et la Syrie fermés après des manifestations antigouvernementales qui bloquent l'autoroute y accédant, a indiqué jeudi un responsable de la province d'Anbar, où se trouvent ces points de passage.

"Le Premier ministre Nouri al-Maliki a accepté la réouverture des postes d'al-Walid (avec la Syrie) et de Treibil (avec la Jordanie) à 6H00 (3H00 GMT) vendredi", a indiqué Mohammed Fathi, un porte-parole du gouvernement provincial d'Anbar.

Le poste de Treibil est l'unique point de passage entre l'Irak et son voisin jordanien. Celui d'al-Walid est le plus au sud des trois dont dispose l'Irak avec la Syrie.

Leur fermeture avait été décidée la semaine dernière à la suite du blocage par des manifestants de la route y accédant. Les protestataires, issus de la minorité sunnite, entendent par ce geste attirer l'attention sur la "marginalisation" dont ils sont, selon eux, victimes de la part du gouvernement de M. Maliki, dominé par les chiites.

Les manifestations de sunnites se succèdent depuis la fin décembre pour réclamer la libération de prisonniers sunnites et l'abrogation de lois antiterroristes dont ils disent faire les frais.

str/gde/vl

PLUS:afp