NOUVELLES

Gaspé vs Pétrolia : le règlement municipal est valide, estime le ministre de l'Environnement

17/01/2013 03:11 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT
SRC

Québec reconnaît la validité du règlement municipal de Gaspé pour protéger l'eau potable de l'exploration et de l'exploitation pétrolière ou gazière.

Le gouvernement souhaite toutefois se donner plus de temps pour régler l'impasse entre la Ville et Pétrolia. Le ministre québécois de l'Environnement, Yves-François Blanchet, et celui des régions, Gaétan Lelievre ont rencontré en matinée, jeudi, le maire de Gaspé, François Roussy, pour discuter de la position de la Ville.

En décembre dernier, la Municipalité a adopté une réglementation sur la protection de l'eau potable qui encadre strictement le forage pétrolier ou gazier dans les limites de la Ville. Les ministres admettent qu'ils n'ont toujours pas reçu l'avis juridique du ministère des Affaires municipales sur la primauté de la Loi sur les mines sur la réglementation municipale.

Pétrolia devait mardi entamer une série de forage au puits Haldimand no 4, situé à quelque 350 mètres de résidences. Le lancement des travaux a été suspendu. Mercredi, lors d'une conférence de presse, le président de Pétrolia, André Proulx, a menacé de quitter Gaspé si les parties ne parvenaient pas à une entente.

A la sortie de la rencontre avec les ministres Blanchet et Lelièvre, jeudi, le maire de Gaspé, François Roussy a refusé de commenter la menace de Pétrolia.

Le ministre de l'Environnement et le ministre des Régions se sont pour leur part montrés optimistes et croient que les parties parviendront à trouver un terrain d'entente.

Une rencontre est prévue, vendredi matin, à Québec entre Pétrolia et la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet.