NOUVELLES

Chine: le président de la Fédération démissionne

17/01/2013 05:58 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

Le président de la Fédération chinoise de football Wei Di a démissionné jeudi à la suite d'une querelle au sujet des émoluments du sélectionneur espagnol de l'équipe nationale, Jose Antonio Camacho, rapporte la presse locale.

Wei Di a quitté son poste après trois années au cours desquelles le football chinois a connu de nombreux scandales de matches truqués et de corruption ainsi que de piètres résultats de la sélection nationale.

Plusieurs sources citées par l'agence officielle Xinhua rapportent que Wei, qui était "proche de l'âge de la retraite", a été poussé vers la sortie à cause des mauvais résultats.

L'homme de 58 ans avait pourtant choisi d'investir de grosses sommes pour améliorer les performances de la Chine comme le montre le contrat de 8 millions de dollars annuels (environ 6 millions d'euros) proposé à Camacho en 2011.

Mais d'autres sources font état de "conflits internes", comme le site internet chinois Netease qui rapporte que Wei aurait justement été sanctionné pour une "faille" dans le contrat de Camacho.

La Fédération s'est en effet retrouvée dans l'obligation de payer l'impôt sur le revenu du sélectionneur après que les sponsors ont refusé de régler ce montant.

Sous son mandat, la Chine a manqué la qualification pour le Mondial-2014 en terminant troisième de son groupe derrière l'Irak et la Jordanie.

nc/slb/ia/pid

PLUS:afp