NOUVELLES

Algérie: les ravisseurs d'étrangers veulent le retrait de l'armée (TV)

17/01/2013 03:33 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

Les ravisseurs d'otages étrangers sur un site gazier en Algérie, veulent le retrait de l'armée algérienne qui encercle le complexe, pour permettre des négociations, a affirmé jeudi l'un d'eux sur la chaîne de télévision satellitaire du Qatar Al-Jazeera.

"Nous demandons le retrait de l'armée algérienne pour permettre de lancer des négociations" sur les otages, a déclaré ce ravisseur qui s'est présenté sous le pseudonyme d'Abou al-Baraa.

Il a ajouté que l'armée algérienne avait tiré en direction du site, blessant un otage japonais.

Abou al-Baraa a assuré que le nombre des otages "tourne autour de 41" et appartenaient à une dizaine de pays: Norvège, France, Etats-Unis, Grande-Bretagne, la Roumanie, la Colombie, la Thaïlande, les Philippines, l'Irlande, le Japon et l'Allemagne.

Les autorités françaises ont affirmé jeudi n'avoir "pas confirmation" de la présence de Français parmi les otages en Algérie.

Les forces de l'ordre encerclaient jeudi un site gazier du centre-est de l'Algérie, où un groupe islamiste lié au réseau Al-Qaïda détient une quarantaine d'otages étrangers et réclame l'arrêt de l'intervention militaire française au Mali voisin.

bur/mh/tp

PLUS:afp