NOUVELLES

Affaire Armstrong - Prudhomme: "Nul n'aurait imaginé des aveux publics"

17/01/2013 05:51 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

"Nul n'aurait imaginé des aveux publics", a estimé jeudi le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, à propos de la confession télévisée jeudi soir de Lance Armstrong, l'ex-septuple vainqueur du Tour déchu de ses titres pour dopage en octobre.

"Je ne vais pas faire de scénario-fiction, je ne sais pas plus que vous ce qu'il va dire", a déclaré Christian Prudhomme à l'occasion de la présentation à Paris du Grand départ du Tour 2014 dans le Yorkshire (Royaume-Uni), au sujet de la confession télévisée de Lance Armstrong à l'animatrice de télévision américaine Oprah Winfrey.

La première partie de cette interview sera diffusée aux Etats-Unis jeudi soir à 21h00 (02h00 GMT vendredi), et la seconde vendredi soir à la même heure.

"Nul n'aurait imaginé il y a seulement quelques semaines que Lance Armstrong passerait aux aveux publiquement, qu'il avouerait publiquement s'être dopé. Ca va être évidemment quelque chose de très marquant, mais je ne peux pas en dire plus, je n'en sais pas plus que vous", a ajouté le directeur du Tour.

"Pour nous, Lance Armstrong c'est déjà du passé", a toutefois estimé Christian Prudhomme, qui avait pris position l'an dernier sur le "blanchiment" du palmarès du Tour à l'époque Armstrong, de 1999 à 2005, avant la décision allant en ce sens de l'Union cycliste internationale (UCI).

Le directeur du Tour a insisté sur le travail à faire pour l'avenir. En ajoutant: "Ce qui est certain, c'est qu'il faut aller au bout."

jm/ol/chc

PLUS:afp