NOUVELLES

2012 a été profitable pour la construction résidentielle aux États-Unis

17/01/2013 02:45 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Le rythme des mises en chantier a été en décembre le plus élevé en quatre ans et demi aux États-Unis, les entrepreneurs ayant connu en 2012 leur meilleure année en matière de construction résidentielle depuis le début de la crise immobilière.

Le département américain du Commerce a fait savoir jeudi que les constructeurs de bâtiments avaient gagné du terrain en ce qui concerne les maisons et les appartements, à un taux annuel désaisonnalisé de 954 000, le mois dernier. Il s'agit d'une hausse de 12,1 pour cent par rapport au mois de novembre, et aussi d'un taux presque deux fois supérieur au plancher atteint en avril 2009, lors de la récession.

La construction de maisons unifamiliales et d'appartements a augmenté en décembre. Et le rythme des demandes de mise en chantier s'est hissé à son plus haut niveau en quatre ans et demi.

Sur l'ensemble de l'année, les entrepreneurs ont débuté la construction de 780 000 domiciles, soit approximativement la moitié des mises en chantier annuelles lorsque le marché est en santé. Il s'agit néanmoins d'une hausse de 28,1 pour cent par rapport à 2011 et du nombre le plus élevé depuis 2008, peu avant que le secteur de l'habitation n'eut commencé à s'effondrer, à la fin de 2006 et en 2007.

Une embauche soutenue, des taux hypothécaires à leur plus bas de même qu'une offre restreinte de maisons nouvelles et précédemment occupées ont contribué à faire augmenter les ventes et les prix dans la plupart des marchés américains. Cela a persuadé les constructeurs à mettre en chantier davantage de domiciles, ce qui a contribué à la croissance économique et à l'emploi aux États-Unis.

PLUS:pc