NOUVELLES

Wall Street finit sans direction, tiraillée entre Boeing et Apple

16/01/2013 04:42 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

La Bourse de New York a clôturé sans direction mercredi, tiraillée entre la nette baisse de Boeing et le rebond du géant de l'informatique Apple: le Dow Jones a cédé 0,17% mais le Nasdaq s'est adjugé 0,22%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a abandonné 23,66 points à 13.511,23 points, tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, a fini en hausse de 6,76 points, porté par le net rebond d'Apple, à 3.117,54 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a grignoté 0,02% ou 0,29 point, à 1.472,63 points.

"Le marché termine sur une note contrastée, le Dow a été plombé par la baisse de Boeing, tandis que le Nasdaq a profité du rebond (technique) d'Apple", a noté d'emblée Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

L'avionneur américain a subi un nouveau coup dur au Japon mercredi, après l'atterrissage en urgence d'un Boeing 787 Dreamliner de la compagnie aérienne ANA, à cause d'un problème de batterie.

En outre, de nombreux analystes ont noté un regain d'inquiétudes du marché à l'égard du débat sur le relèvement du plafond de la dette aux Etats-Unis, sans lequel le pays pourrait se retrouver en cessation de paiement.

"Cela crée de la nervosité, a noté Peter Cecchini, de Cantor Fitzgerald, d'autant plus que les Etats-Unis sont menacés par une baisse de leur note par l'agence de notation Fitch Ratings si aucun accord n'était trouvé au Congrès à ce sujet.

D'autre part, dans son rapport de conjoncture sur l'économie américaine, le Livre beige de la Réserve fédérale américaine (Fed) "a fait part d'une croissance modeste ou modérée, notamment à cause des craintes que font peser la situation en Europe et les risques budgétaires aux Etats-Unis", a continué Peter Cardillo.

La place new-yorkaise a été cependant aidée par "les résultats meilleurs que prévu de JPMorgan Chase, valeur du Dow jones, et de Goldman Sachs", ont remarqué les experts de Charles Schwab.

Le marché obligataire a terminé sans direction. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,824% contre 1,831% mardi, et celui à 30 ans a progressé à 3,019% contre 3,017%.

ppa/sl/rap

PLUS:afp