NOUVELLES

Une série d'attaques fait au moins 35 morts en Irak, principalement au Kurdistan

16/01/2013 06:14 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

BAGDAD - Une série d'attentats a fait au moins 35 morts et des dizaines de blessés mercredi en Irak.

Aucune attaque n'a été revendiquée, mais les attentats à la voiture piégée et les attaques coordonnées sont des tactiques habituellement employées par les insurgés sunnites, comme la branche d'Al-Qaïda en Irak. Les attaques visent à exacerber les divisions au sein des communautés religieuses irakiennes, dans une volonté de nuire au gouvernement dominé par les chiites.

La journée de mercredi a été la plus violente en Irak depuis le 29 novembre, quand des attentats visant des pèlerins chiites avaient fait au moins 43 morts.

Un kamikaze au volant d'un véhicule bourré d'explosifs a déclenché sa charge devant les bureaux du Parti démocratique du Kurdistan (PDK) à Kirkouk, dans le nord du pays, causant de graves dommages matériels.

Le PDK est dirigé par Massoud Barzani, le président de la région autonome kurde d'Irak qui s'est fréquemment disputé avec le gouvernement central de Bagdad.

Au moins 19 personnes ont été tuées dans l'explosion, selon le chef adjoint de la police de Kirkouk, le major-général Abdul-Rahman Youssef. Une autre voiture piégée a explosé dans le même secteur, faisant deux morts. Au moins 185 personnes ont été blessées dans les deux attaques, d'après M. Youssef.

Une autre voiture piégée a explosé mercredi devant le quartier général des forces de sécurité à Tuz Khormato, également au Kurdistan, faisant cinq morts et 36 blessés, selon le responsable de la santé publique dans la province.

À Bagdad, des hommes armés ont abattu cinq policiers qui se trouvaient dans leur véhicule de patrouille. Une bombe placée en bordure d'une autoroute de la capitale a tué deux autres policiers, tandis que des hommes armés ont tué un officier militaire à un point de contrôle, ont indiqué des responsables.

À Hawija, à 240 kilomètres au nord de Bagdad, un policier a été tué et quatre autres ont été blessés quand leur véhicule a roulé sur une bombe placée près de la route.

PLUS:pc