NOUVELLES

Une femme reste coincée quatre heures entre deux bâtiments à Portland, en Oregon

16/01/2013 11:25 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

PORTLAND, États-Unis - Des pompiers de Portland, en Oregon, ont utilisé du lubrifiant savonneux, mercredi, afin de libérer une femme qui était tombée dans une ouverture étroite entre deux bâtiments et qui demeurait coincée dans sa fâcheuse position.

La femme en question a passé environ quatre heures dans cet espace minuscule.

Des images du sauvetage diffusées à la télévision l'ont montrée alors qu'elle émergeait, serrant les poings et criant «Oh, mon Dieu!».

Les pompiers ont indiqué ne pas avoir reçu d'explication claire concernant la manière dont la femme est tombée dans ce trou.

Le lieutenant Rich Chatman, du service des incendies de Portland, s'est contenté de dire qu'elle avait été vue marchant ou fumant sur le toit d'un bâtiment de deux étages.

La femme était coincée à environ 1,2 mètres au-dessus du sol avant que les sauveteurs n'installent des appareils pour l'attacher. Alors que le temps était presque glacial, les pompiers ont mis en marche un radiateur portable afin de la garder au chaud.

«Elle était dans un bon état d'esprit, a confié M. Chatman. Nous avons seulement tenté de la rassurer... Nous ne serions pas partis sans elle.»

Le lieutenant est monté lui-même pour appliquer la substance savonneuse après que les sauveteurs aient pratiqué une ouverture de la taille d'une fenêtre dans le béton. La femme s'est ensuite tortillée pour passer à travers le trou, tirée par les membres de l'équipe de sauvetage.

Un autre lieutenant, Damon Simmons, a indiqué qu'elle avait l'air en bon état de santé.

Son nom n'a pas été divulgué.

PLUS:pc