NOUVELLES

Un Québécois est condamné au Maine après avoir menti pour acheter des armes

16/01/2013 05:43 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

BANGOR, États-Unis - Un Québécois a été condamné à près de 16 mois de prison pour avoir menti dans le but d'acheter des armes à feu aux États-Unis.

Des procureurs américains ont indiqué que Jeremy Gertsch, âgé de 35 ans, d'Oka, a également été condamné mardi à trois ans de probation, dans une cour du district de Bangor.

Puisqu'il était déjà incarcéré en attendant son procès, il a été expulsé au Canada, et il ne pourra revenir aux États-Unis.

Gertsch avait plaidé coupable en septembre dernier à une accusation de faux témoignages en lien avec l'achat d'armes à feu.

Selon les autorités, l'homme avait loué une chambre dans un hôtel d'Augusta, en janvier 2011, avant d'obtenir un permis de conduire du Maine, citant l'adresse de l'hôtel comme celle de son domicile.

Il a ensuite utilisé ce permis pour acheter huit armes de poing au Maine, puis est rentré au Québec.

PLUS:pc