NOUVELLES

Russie: une juge refuse de remettre une membres de Pussy Riot en liberté

16/01/2013 10:58 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

BEREZNIKI, Russie - Une juge russe a rejeté, mercredi, la demande d'une membre du groupe Pussy Riot, qui souhaitait purger le reste de sa peine d'emprisonnement après le 14e anniversaire de naissance de son fils.

Le fils de Maria Alekhina est actuellement âgé de 5 ans. La musicienne avait fait valoir au tribunal qu'une séparation prolongée de sa mère risquait de lui causer un tort psychologique irréparable.

Mme Alekhina et deux autres membres du groupe ont été reconnues coupables de hooliganisme l'an dernier, pour avoir chanté une chanson dénonçant le président Vladimir Poutine dans la principale cathédrale russe.

La juge Galina Iefremova a rejeté la demande de Mme Alekhina, affirmant que le tribunal qui l'a condamnée avait déjà tenu compte de l'existence de son enfant.

PLUS:pc