NOUVELLES

Pour les Emirats, le marché pétrolier est équilibré et bien approvisionné

16/01/2013 09:13 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

Le ministre émirati de l'Energie Mohammad Ben Zaën al-Hameli, dont le pays est un membre influent de l'Opep, a estimé mercredi que le marché pétrolier international était bien approvisionné et équilibré.

"Le marché est bien équilibré. Il est peut-être un peu trop fourni, mais en général il est bien approvisionné", a déclaré M. Hameli aux journalistes en marge d'une réunion de ministres arabes et sud-américains de l'énergie à Abou Dhabi.

"Nous continuons de surveiller le marché qui est, en ce moment, capable d'absorber tout ce que nous produisons (...). Il n'y a pas lieu de réduire les approvisionnements", a-t-il ajouté.

Il a indiqué que son pays, qui produit 2,6 millions de barils par jour (mbj), entendait porter sa capacité de production à 3 mbj à la fin de cette année.

Le ministre a estimé que la demande mondiale sur le pétrole devrait augmenter cette année, mais à un rythme moins élevé qu'en 2012.

"La demande dépendra de la façon dont la crise est gérée (...). Elle provient principalement de pays asiatiques, de la Chine et de l'Inde, et du Moyen-Orient", a-t-il dit.

Le pétrole était en légère hausse mercredi matin en Asie, dans un marché qui restait maussade après l'annonce la veille de la contraction du PIB allemand au quatrième trimestre 2012.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février prenait 12 cents, à 93,40 dollars, et le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance s'adjugeait 22 cents à 110,52 USD.

oh/tm/tg/cco/nas

PLUS:afp