NOUVELLES

Mark Wahlberg aimerait passer derrière la caméra

16/01/2013 01:25 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

TORONTO - Après avoir récolté des nominations dans des catégories d'interprétation et de production, Mark Wahlberg est ouvert à l'idée de passer derrière la caméra. Cela n'arrivera cependant pas du jour au lendemain.

«La réalisation nécessite beaucoup de temps. C'est le seul problème», a récemment exposé l'acteur de 41 ans lors d'une entrevue.

«J'aimerais réaliser au bon moment, et travailler sur le bon projet. Mais pour le moment, la production, le fait de jouer dans des films et d'avoir quatre enfants — cela fait beaucoup de choses à gérer en même temps.»

Mark Wahlberg s'est imposé comme producteur au cours des dernières années. Il est notamment derrière les séries télévisées à succès «In Treatment», «Entourage» et «Boardwalk Empire» et les films «The Fighter» et «Broken City». Celui-ci prendra d'assaut les salles de cinéma vendredi.

La production lui permet d'exercer un contrôle qu'il dit rechercher — et il est prêt à être celui que l'on pointe du doigt si un projet échoue.

«J'ai toujours eu l'impression que les bons scénarios ne se rendaient pas à moi, alors j'ai eu à devenir maître de mon propre destin, faire en sorte que des choses se produisent, développer des projets, obtenir moi-même du financement», expose Mark Wahlberg, qui a produit et joué dans le film «The Fighter», nommé aux Oscar dans la catégorie du meilleur film. Il a également été cité dans la catégorie du meilleur acteur de soutien pour son rôle dans le long métrage «The Departed».

Dans «Broken City» («Emprise sur la ville» en version française), il prête ses traits à Billy, un ancien policier new-yorkais qui devient détective privé après avoir été impliqué dans un scandale au travail.

Lorsque le maire véreux (Russell Crowe) le recrute pour suivre son épouse (Catherine Zeta-Jones), Billy se retrouve plongé dans une complexe affaire de corruption.

Le thème de la rédemption est omniprésent dans l'intrigue du film, et il revêt une signification importante pour Mark Wahlberg. Il a lui-même dû apporter de sérieux changements à sa vie après avoir eu des problèmes avec la justice dans sa ville natale de Boston, où il a grandi avec neuf frères et soeurs, incluant Donnie Wahlberg, des New Kids on The Block.

«Je peux m'y identifier de certaines façons. Ce n'était pas la seule raison de m'impliquer dans ce projet. J'avais simplement l'impression qu'il s'agissait de l'un des meilleurs scénarios que j'avais lus depuis un certain temps, et c'était un rôle intéressant.»

Les projets futurs de Mark Wahlberg incluent le film «Lone Survivor», dans lequel il incarne un Navy SEAL qui rentre sain et sauf d'une mission visant à traquer un taliban. «C'est l'un des projets les plus difficiles que j'ai fait dans ma carrière», signale-t-il.

Il vient également de boucler le tournage de «2 Guns» et compte plancher sur une série de documentaires s'intéressant aux «gens ordinaires» de Boston et des alentours.

PLUS:pc