NOUVELLES

L'OCI change de position sur le Mali, appelle à assurer l'intégrité du pays

16/01/2013 07:25 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

L'Organisation de la coopération islamique (OCI) a déclaré mercredi soutenir les actions visant au recouvrement de l'intégrité territoriale du Mali, revenant ainsi sur son appel à un "cessez-le-feu immédiat" après le lancement d'une opération française.

Le secrétaire général de l'OCI, Ekmeleddin Ihsanoglu, a affirmé, dans un communiqué, son "soutien total et sa solidarité avec la République du Mali dans ses efforts pour récupérer les zones nord sous contrôle de groupes armés afin de restaurer son unité nationale et recouvrer son unité territoriale".

M. Ihsanoglu a assuré soutenir la résolution 2085 du Conseil de sécurité de l'ONU autorisant le déploiement d'une force africaine au Mali.

Il a accueilli avec satisfaction l'annonce de l'envoi de troupes de plusieurs Etats africains et appelé à toute forme d'assistance à cette force pour l'aider à "remplir son mandat consistant à préserver la paix et la stabilité de toute la région".

Ces déclarations marquent un changement de position du chef de l'OCI, qui avait appelé mardi à un "cessez-le-feu immédiat" au Mali et à un retour aux négociations entre autorités maliennes et islamistes contrôlant le nord du Mali.

L'OCI, basée à Jeddah, en Arabie saoudite, regroupe 57 pays, dont le Mali.

La France a lancé vendredi une intervention militaire pour stopper la progression de combattants islamistes vers la capitale Bamako.

Paris a obtenu lundi le soutien de principe de ses partenaires du Conseil de sécurité, même si certains s'interrogent sur la suite des événements.

Le président français François Hollande, en visite à Abou Dhabi, a annoncé mardi un renforcement du dispositif militaire français au Mali en attendant le déploiement de forces africaines. La France déploiera "progressivement" 2.500 soldats au Mali, selon l'entourage du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

aa/mh/cco

PLUS:afp