NOUVELLES

Les handicapés sont négligés sur le marché du travail, affirme un rapport

16/01/2013 05:33 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Plusieurs entreprises qui peinent à trouver les bons employés n'accordent pas assez d'attention aux travailleurs handicapés qualifiés, a conclu un groupe de recherche mandaté par le gouvernement fédéral.

Ce groupe a ainsi constaté qu'il y avait près de 800 000 Canadiens handicapés aptes au travail, et que près de la moitié d'entre eux avaient une éducation post-secondaire.

De précédentes études avaient révélé que même les personnes handicapées qui occupaient un emploi étaient souvent surqualifiées pour ce poste.

Dans une déclaration publiée mercredi, la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, Diane Finley, a indiqué que le pays faisait face à une pénurie de travailleurs qualifiés dans plusieurs secteurs, et qu'il était nécessaire de combler ces postes. Le rapport a été publié conjointement avec le ministre des Finances, Jim Flaherty.

Selon le rapport rédigé par un groupe d'employeurs du secteur privé, lorsque les entreprises embauchent des personnes handicapées, aucune adaptation n'est nécessaire dans 57 pour cent des cas. Et lorsque des adaptations sont nécessaires, leur coût moyen n'est que de 500 $ pour l'entreprise.

Le groupe de recherche a consulté 70 employeurs et a reçu 130 mémoires en ligne.

Les membres du groupe ont découvert que s'il existe un grand intérêt pour l'embauche de travailleurs handicapés, davantage d'éducation et de formation est nécessaire pour que les entreprises comprennent comment surmonter les obstacles et mettre leurs idées en pratique.

La plupart des compagnies contactées avaient déjà des politiques et des pratiques pour aider les employés existants souffrant de handicaps, mais elles n'utilisaient pas efficacement cette expertise pour en embaucher davantage, ajoute le rapport.

En 2006, environ 14,3 pour cent de la population, ou 4,4 millions de Canadiens, ont déclaré souffrir d'un handicap quelconque. Au sein de la population active, 8,0 pour cent des gens âgés de 25 à 44 étaient handicapés, tandis que 18,3 pour cent de ceux âgés de 45 à 64 ans se trouvaient dans la même situation.

Environ 59,6 pour cent des personnes handicapées en âge de travailler occupent un emploi, comparativement à 80,2 pour cent de la population active ne souffrant pas de handicap.

PLUS:pc