NOUVELLES

Le profit de Goldman Sachs grimpe avec ses revenus de banque d'investissement

16/01/2013 01:37 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Goldman Sachs a fait un bon bout de chemin dans ses efforts pour restaurer sa réputation d'institution influente sur Wall Street en dévoilant mercredi un bénéfice du quatrième trimestre presque trois fois plus important qu'un an plus tôt, surpassant facilement les prévisions des analystes grâce à une hausse de ses revenus d'activités de banque d'investissement.

La banque a engrangé 2,83 milliards $ US après versement des dividendes privilégiés lors du trimestre clos le 31 décembre 2012, comparativement à 978 million $ US pour la même période un an plus tôt.

Les activités de prise ferme de la banque ont profité d'une reprise du marché obligataire et d'une hausse de la demande pour les titres de dettes. Ces activités ont généré des revenus de 1,96 milliard $ US pour l'année, ce qui constitue leur deuxième meilleure performance annuelle et la plus forte depuis 2007. Une hausse des prises fermes d'actions a aussi aidé à gonfler les revenus.

Les analystes ont été encouragés par le fait que la croissance annuelle de 53 pour cent des revenus a surpassé la légère hausse de rémunération des employés, ce qui a permis à la banque d'augmenter ses marges. La rémunération des employés est le plus important coût unique de Goldman et représente plus de la moitié de ses dépenses d'exploitation.

La rémunération des employés de la banque a grimpé de six pour cent à 12,94 milliards $ US en 2012. La banque a en outre réduit son nombre d'employés de trois pour cent à 32 400. En vertu de ces chiffres, l'employé moyen de la banque touche près de 400 000 $ US par année.

Goldman se distingue des autres grandes banques américaines parce qu'elle ne fait affaire presque exclusivement qu'avec des institutions plutôt que des consommateurs. Ses clients sont habituellement des fonds communs, des entreprises internationales, d'autres banques et des firmes similaires.

Pour le quatrième trimestre, les revenus ont grimpé à 9,24 milliards $ US, ce qui représente une croissance de 53 pour cent par rapport à la même période l'année précédente et est supérieur aux attentes de 7,97 milliards $ US des analystes.

Le bénéfice par action de Goldman a atteint 5,60 $ US, tandis que les analystes misaient sur un bénéfice de 3,71 $ US par action d'après FactSet.

PLUS:pc