NOUVELLES

Incident Boeing 787: les USA envoient une inspectrice au Japon pour enquêter

16/01/2013 11:23 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

Le Bureau américain de la sécurité des transports (NTSB) a annoncé mercredi l'envoi d'une enquêtrice au Japon pour tenter d'élucider les raisons qui ont poussé un Boeing 787 "Dreamliner", opéré par la compagnie japonaise ANA, à effectuer un atterrissage d'urgence mardi.

"Le National Transportation Safety Board va envoyer une inspectrice au Japon pour qu'elle prenne part à l'enquête sur l'atterrissage forcé d'un Boeing 787 opéré par ANA" survenu la veille au soir au Japon, a indiqué le NTSB dans un communiqué.

L'inspectrice Lorenda Ward "se joindra à l'enquête dirigée par le JTSB", le bureau de l'aviation civile du ministère japonais des transports, poursuit le document, précisant qu'"elle sera accompagnée par des représentants de la FAA (l'Agence fédérale américaine de l'aviation) et de Boeing".

L'équipe est attendue sur place vendredi dans la matinée.

Un Dreamliner qui effectuait un vol intérieur entre Yamaguchi Ube (ouest du Japon) et Tokyo, avec 129 passagers et huit membres d'équipage, a dû se poser de façon imprévue à Takamatsu (sud) après que le commandant de bord a reçu une alarme concernant une batterie.

"Des rapports préliminaires indiquent que l'équipage a reçu plusieurs messages dans la cabine de pilotage faisant état d'un problème de batterie et que d'autres systèmes étaient affectés. D'autres rapports ont aussi indiqué que de la fumée avait été repérée dans la cabine de pilotage et une odeur ressentie dans la cabine des passagers", a détaillé le communiqué.

Il s'agit du septième incident rencontré par les compagnies japonaises ANA et Japan Airlines (JAL) avec le nouvel appareil de Boeing en moins de deux semaines.

Cette série noire a conduit mercredi ANA à clouer au sol ses 17 Dreamliner, suivi peu après par JAL qui en exploite sept.

ppa/sl/bdx

PLUS:afp