NOUVELLES

Droits de la personne: la Libye et l'Égypte font mieux que l'an dernier

16/01/2013 08:01 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - La Libye et l'Égypte sont au nombre des pays qui ont amélioré leur performance au chapitre de la démocratie et des droits de la personne depuis l'an dernier, affirme un rapport qui devait être publié mercredi par le groupe Freedom House.

Le rapport annuel évoque en revanche des tendances plus inquiétantes dans des régions du monde où l'Occident ne ferait pas assez pour promouvoir et défendre la démocratie.

Freedom House, un organisme américain fondé en 1941, considère que la Libye et l'Égypte étaient «partiellement libres» à la fin de 2012, comparativement à «non libres» un an plus tôt.

Le rapport souligne que le gouvernement libyen ne contrôle pas la totalité de son territoire, mais que des élections réussies y ont été organisées et que la liberté d'expression et l'activisme social continuent à gagner du terrain.

Freedom House s'inquiète de la fragilité de la démocratie égyptienne, où le président Mohammed Morsi a été élu lors d'élections jugées correctes mais uniquement après la disqualification de plusieurs candidats de premier plan. L'organisme a aussi évoqué l'adoption controversée d'une nouvelle Constitution à la fin de l'année.

Freedom House affirme de plus que la situation en Russie s'est nettement détériorée depuis le retour à la présidence de Vladimir Poutine, qui a fait adopter de nouvelles lois pour écraser l'opposition. Le chercheur principal du groupe, Arch Puddington, explique que les dirigeants autoritaires ont été rendus nerveux par le printemps arabe, ce qui les pousse à persécuter encore davantage les mouvements populaires qui réclament du changement.

Freedom House estime que 90 pays étaient «libres» en 2012, soit trois de plus que l'année précédente. Vingt-sept pays ont toutefois vu leur situation se détériorer, contre 16 en 2011. C'est la septième année consécutive où Freedom House constate plus de déclins que de gains.

L'organisme rapporte notamment une amélioration de la situation en Birmanie et dans plusieurs pays d'Afrique comme la Côte d'Ivoire, la Guinée, le Lesotho, le Sénégal et la Sierra Leone. La situation s'est détériorée de manière marquée au Kazakhstan, au Kenya, au Mali, au Nigeria, en Russie, en Turquie et en Ukraine.

PLUS:pc