NOUVELLES

Deux jardins zoologiques situés au Canada sont classés les pires au monde

16/01/2013 12:02 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

EDMONTON - Deux sites établis au Canada font partie des dix pires jardins zoologiques au monde, selon une organisation internationale qui veille à la défense des animaux.

L'organisme américain In Defense of Animals (IDA), qui dit compter quelque 100 000 membres et qui est établi à San Rafael, en Californie, a déterminé que le zoo de la vallée d'Edmonton était le pire au monde, devant un autre établissement canadien, le zoo privé de Bowmanville, à l'est de Toronto.

Le zoo de la vallée d'Edmonton obtient une si mauvaise note en raison de la controverse qui perdure au sujet d'une femelle éléphant âgée, nommée Lucy.

Nicole Meyer, porte-parole de IDA, explique que les recherches scientifiques démontrent que les éléphants, pour s'épanouir, ont besoin d'espace pour marcher, de structures sociales pour élever leur progéniture et un riche environnement naturel.

Selon l'organisme, les responsables du zoo d'Edmonton ont, de façon égoïste, condamné Lucy à une vie solitaire après lui avoir retiré sa compagne de 18 ans, un éléphant femelle nommée Samantha, en 2007.

De son côté, le zoo de Bowmanville a subi les critiques de l'IDA parce que son seul éléphant femelle, Limba, vit également sans compagnon.

La ville d'Edmonton a résisté aux nombreuses requêtes de groupes de militants et de vedettes, dont l'ancien animateur du jeu télévisé «The Price is Right» Bob Barker, qui demandaient que Lucy soit transféré dans un sanctuaire d'éléphants où la température est plus clémente.

«Malgré une indignation mondiale sur le sort de Lucy, le zoo continue de laisser Lucy se morfondre dans une immense douleur physique et psychologique», soutient l'IDA.

Selon le maire d'Edmonton, Stephen Mandel, les dirigeants du zoo ont reçu des conseils professionnels les avisant que Lucy succomberait probablement à la suite d'un tel voyage.

PLUS:pc