NOUVELLES

Darfour: 100 morts dans des affrontements pour le contrôle de mines d'or (ONU)

16/01/2013 05:26 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

Des affrontements entre deux tribus rivales pour le contrôle de mines d'or dans le nord du Darfour, à l'ouest du Soudan, ont fait une centaine de morts depuis début janvier, a indiqué mercredi l'ONU.

Plusieurs villages ont été incendiés au cours de ces affrontements, dont les plus violents ont eu lieu entre le 5 et le 9 janvier, mais les observateurs de l'ONU n'ont pas pu se rendre immédiatement sur place, a précisé le porte-parole adjoint de l'ONU Eduardo Del Buey.

"Plus de cent personnes ont été tuées et quelque 70.000 personnes ont dû quitter leurs maisons dans la région des mines d'or de Jebel Amir, au Nord Darfour", a-t-il déclaré.

"Les heurts entre les tribus Beni Hussein et Aballa pour le contrôle des mines d'or se sont calmés mais la situation reste tendue dans la région", a ajouté le porte-parole.

Il a indiqué que la mission conjointe de l'ONU et de l'Union africaine au Darfour (Minuad) avait pu envoyer 75 tonnes de secours et protéger les convois du Programme alimentaire mondial qui se sont rendus sur place.

La Minuad avait tenté d'envoyer une patrouille sur la zone des combats mais elle "avait été bloquée par des éléments armés". L'ONU et les autorités soudanaises vont organiser une "conférence de réconciliation" qui devrait se tenir jeudi.

La guerre civile au Darfour a fait depuis 2003 au moins 300.000 morts selon l'ONU --10.000 selon Khartoum-- et plus d'un million de déplacés. Bien que les violences aient diminué, des combats entre rebelles et forces gouvernementales, des querelles tribales et le banditisme continuent d'affecter la région.

tw/avz

PLUS:afp