NOUVELLES

Damas raille les pays qui combattent le terrorisme au Mali mais pas en Syrie

16/01/2013 11:14 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

Les autorités syriennes ont critiqué mercredi les pays occidentaux, les accusant de se dire prêts à combattre le terrorisme quand il s'agit du Mali mais de le soutenir quand il s'agit de la Syrie.

"Au moment où certains (pays), notamment occidentaux, prétendent vouloir lutter contre le terrorisme au Mali -- et nous soutenons le combat contre le terrorisme où qu'il soit -- ils soutiennent ce terrorisme et les mêmes groupes terroristes en Syrie", écrit le ministère syrien des Affaires Etrangères.

Dans un courrier adressé mercredi au Conseil de sécurité de l'ONU et au secrétaire général Ban Ki-moon, le ministère s'en prend à ces pays qui "font fi des souffrances du peuple syrien, des milliers de martyrs et des destructions occasionnées par ces terroristes".

Le régime syrien qualifie de "terroristes" les rebelles qui le combattent les armes à la main et estime être la cible d'un complot mené par les jihadistes et ourdi par des pays comme le Qatar et l'Arabie saoudite avec l'appui de pays occidentaux, notamment la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

Paris, à l'avant-garde de la lutte contre les islamiste au Mali, mais aussi fer de lance du soutien diplomatique à la Coalition de l'opposition syrienne, martèle depuis le début de l'offensive vendredi qu'au Mali, la France est "en guerre contre le terrorisme".

rm/sk/cnp

PLUS:afp